Total : 2725
En attente : 9

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (798)
Entre hommes (201)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (234)
A plusieurs (780)
Jeune adulte (123)
Mature (73)
Soumis,soumise (261)
Inclassable (123)

Ejaculation nocturne
Sexe avec mon voisin, ma collège et tous ensemble
Olivier, Aurélie et Annick
Rêve d'échangisme
Dans son lit













Ce jour j'ai faillit rompre avec lui

Ecrit par Nickie
Parue le 08 08 2019
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 137 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je jour là j'étais montée pour rompre avec Christian car non pas qu'il me déplaisait mais pour éviter des histoires avec mon cocu qui commençait à se méfier de mes sorties noctures mais mon amant ne l'entendit pas de cette oreille .....
" Je le croisais devant chez lui et comme je ne savais comment présenter la chose c'est lui qui pris la parole :
Tu montes pas Annick, qu'e que tu as, tu as l'air toute chose ???? Il s'approcha de moi et je tentais de lui dire ce que je voulais qu'il entende mais n'arrivais qu'à bafouiller des paroles inaudibles .............
J'étais comme toutes les fois hypnotisée par son regard noir, sa voix douce anihilait tous mes sens, la puissance qui se dégageait de Christian m'intimidait et je sentis que j'étais pas encore prêté à le laisser, il me prit la main et comme un pantin, une poupée de chiffons, je me laissais guider par lui. Nous montâmes tranquillement l'escalier de bois et arrivée devant chez lui, comme d'habitude il me serra contre la balustrade et je voyais son visage aimé s'approcher de moi, sa bouche commençait à s'ouvrir en s'approchant de la mienne et d'un coup ses lèvres se collèrent aux miennes et sa langue s'entortilla autour de la mienne, emplit ma bouche et il m'offrit un baiser de toute beauté......
Comme un automate je me laissais faire, il ouvrit la porte palière et me fit entrer chez lui, me conduisit jusqu'à sa chambre et là dans la pièce fraiche car les volets étaient tirés, il m'allongea sur son lit et fou de sentir mon corps contre le sien me demanda une nouvelle fois ce que je voulais lui dire au bas de son peiti immeuble mais rien ne sortait de ma bouhe, je le fixais de mon regard bleus et quelques larmes coulèrent qu'il s'empressa de sécher par de tendres bisou qu'est ce que tuas ma belle Annick, ton chagrin me fait de la peine..........je ne pu que lui dire doucement ........."je t'aime Christian......." et "c'est pour çà que tu pleures ???? tu sais bien que je t'aime aussi"... et il m'embrassa une nouvelle fois. Sou nos corps le lit comme à son habitude craquait, il me retira mon maillot, dégrafa mon soutien gorge et me dit tendrement ..."tu veux quoi, tu désire simplement jouir en te laissant lécher les seins, çà calmera ton chagrin tu va voir.............et il s'approcha de mes lourdes loches et je me pame rien qu'à recevoir sess coups de langues délicates, j'offre à ses mains mes mamelles flasques à ses caresses douces et sensuelles, je l'ensérre entre mes bras, le maintiens fortement contre mes nibards et là mes soupirs langoureux au début se transforment epeit à petit en des gémissements jouissifs deviennant de plus en plus audibles sous ses caresses, mes gémissements vont crécendo suivant le rhytme qu'il impose à ses caresses buccales et manuelles.....mon buste parfois se redresse démontrant mon total plaisir à bien me faire lécher, puis me recouche et le serre encore plus fort contre moi, ma bouche happe de l'air tant je jouis, mes mains le maintiennent par les cheveux, je refuse qu'il cesse de me caresser...je le veux contre ma poitrine, je sais que Christian appose çà et là des suçons qui ne pourront s'effacer qu'avec le temps mais peu importe je suis bien comme çà...... puis au moment de jouir mes cuisses se raidissent, ses pieds dont les orteils avant de jouir, dansaient et remuaient et tous sens, mes orteils sont maintenant serrés l'un contre l'autre et ne bougent plus, Je jouis alors pleinement..............."Cà t'as plus Annick.....me susurre doucment à l'oreille Christian...tu permet que je descende nettoyer la cyprine qui a du couler et sans repondre il retire avec tendresse mon panta court, et ote ma culotte bien mouillée...............

Aprés l'avoir fait jouir aux seins, il descend entre mes cuisses pour me nettoyer et déguster ma cyprine qui s'est échappée....".....hummm quel goût délicieux que ta liqueur, ma belle Annick, un pur régal et bien que je le déguste depuis pas mal d'années c'est toujours un pur nectar............" Christian explique, c'est un jus tiède, doux, de bonne odeur, une liqueur qui agace les papilles, une saveur pleine de tendresse et de bonheur...".

Il commence toujours par bien me lécher les grandes lévres avec tendresse, puis à l'aide simplement de sa langue et de sa bouche il pénétre plus avant...ses mains sont sous mes fesses pour me surélever et avoir ainsi plus de plaisir à déguster mon minou......
Mes poils pubiens, car elle j'ai une chatte naturelle, sont quelques peu collés entre eux mais il me les nettoie presque un à un en les suçant et les léchant avec application, car avec une femme comme toi Annick comme pour s'occuper de ta magnifique poitrine il ne faut pas lésiner sur ce que l'on fait.....tout doit être accomplit avec doigté et bonne langue !!!!!

là çà y est il pénétre à l'intérieur de mon intimité, "hummmm me dit -il, tout est chaud, doux, délicat, une vraie mine où se cache un trésor, une grotte qu'il faut savoir découvrir et explorer avec attention...sa langue experte titile mon clito, ses lévres épouse mes lévres internes et il me roule des pelles nerveuses qui me font tressaillir, me font remuer du croupion......je dois avouer qu'à chaque fois sa langue léche également la commissure de mes fesses et va se perdre dans son trou également délicieux d'après lui !!!!!!!!!.

Il déguste ma chatte avec tendresse comme tous ce qu'il fait, , la lampe, l'embrasse, l'aime, l' adore.....Je referme ensuite mes cuisses sur lui et le maintiens ainsi dans ma prison brune avec quels pils argentés.....ses mains me pressent le fessier, sa langue, sa bouche s'active dans ma chatte....un nouveau flot de liqueur fait son apparition, qu'il s'empresse de bien avaler, il téte jusqu'aux dernières gouttes et se délecte de mon minou.....

Christian m'informe alors qu'il sent bien sur mon dos la pression de mes cuisses, mes pieds blancs se terminant par des orteils rosés et mignons viennent se caler dans le creux de ses reins.....je m'aperçois que je suis toujours sa chose après les seins, il me fait jouir en me suçant la chatte.....Je continue a gémir doucement, puis mes gémissements jouissifs lui font un effet torride et il continue à s'abreuver à mon sexe.....mes mains se sont posées sur sa nuque et je les appuient fortement comme si je désirais qu'il me pénétre entièrement dans mon minou...entre la pression de mes cuisses, les talons de mes pieds dans son dos, mes mains faisant pression sur sa tête, ses mains coinçés sous ses fesses il ne peux plus bouger et continue inlassablement sa mission ...me faire jouir comme çà.....
Mes gémissements emplissent ma chambre, je remue sur les draps, ma tête tourne de droite et de gauche sur l'oreiller, ma bouche entr'ouverte cherche à récupérer une peu d'air frais.....tout mon corps est en transe, mes cuisses l'enferment encore plus fort contre moi, je me redresse par instant mais toujours en le maintenant contre ma chatte, Je jouis encore une fois, il est trop bon mon Christian....................J'ai envie de te baiser ma belle Annick!!! je me laisse faire..............

Après m'avoir complétement couvert le corps entier de chauds baisers et apposés çà et là quelques suçons, Christian se positionne sur moi pour me prendre dans la position missionnaire, après avoir écarté mes cuisses il glisse dans ma chatte son chibre débordant de vitalité...
Lorsque Christian commence ses coups de pine qui vont en s'intensifiant, ses mains sont soient posées sur mes seinssoient sous mes fesses et il me baise avec toute la vigueur de sa hargne à bien cocufier mon mari....il aime comparer nos baises à un voyage en pleine mer où lui le capitaine de frégate ménerait vers des horisons nouveaux son bâtiment Annick et si la mer est calme au début ensuite elle se déchaine, le matelas danse sous ses coups de queue, le sommier grince, les draps sont dispersés un peu à droite et à gauche, mais rien n'arrête la frégate qui continue allégrement de me piner et moi perdant la notion du temps je couine sous les coups de mon amant.......mais rien ne l'arrête, de plus étant endurant, il poursuit son action sans désemparer.....Christian aime me baiser à fond et comme il me dit souvent "un bon breton ne doit pas laisser son frêle esquif en perdition...il doit le mener à bon port et toi je vais te faire découvrir de nouvelles jouissances...." et magré qu'il me saute depuis pas mal d'années je suis toujours étonnée, ravie et comblée qu'il m'honore ainsi.
Ayant éjaculé bien au fond de moi, il m'embrasse longuement, me pelote là nouveau es seins, me masse le fessier pendant qu'il répand sa semence et ensuite retire son chibre qui danse encore librement en l'air, Christian ne met pas trop de temps à récupérer et m'ordonne plus qu'il ne me le demande de m'empaler sur lui...sa queue à nouveau bien dure pénétre à nouveau en moi, ses mains me maintiennent bien droites sur son sexe en me retenant par les mamelles.....Christian me fait danser sur sa queue pendant que ses doigts tripotent mes tétons, puis il relâche son étreinte et je vois ma lourde poitrine lui tomber sur le visage...ses mains alors se referment sur mes fesses et ainsi il me pilone de toute sa hardiesse et me fait presque chavirer de bonheur.....
Le lit est complétement dévasté mais il n'en a cure, il poursuit sa baise énergique comme à l'accoutumée.....si il aime me faire l'amour s'est indéniable, il aime aussi bien cocufier mon époux et ne se prive pas à chacune de nos rencontres de me le rappeler et de me le prouver.
Sa nouvelles éjaculation est encore plus longue et pour terminer de me posséder il me prend en levrette ses mains nerveuses s'aggripent à mes hanches pour bien me faire sentir la puissance des coups portés, puis ensuite vont et viennent sur mes épaules pour encore mieux me pénétrer, je sens alors ses couilles généreuses frapper le haut de mes cuisses, j'entend le coulissement de sa queue qui va et vient dans ma chatte, ses mains parfois viennent se maintenir à mes mamelles pendantes et lui Christian fier de lui poursuit inlassablement son action qui semble interminable mais je ne m'en plains pas du tout et il reste encore énormément de temps avant qu'il éjacule à nouveau.
Au début que je l'ai connue, la première fois qu'il m'a fait l'amour Christian m'a prise à 7 reprises tant il avait envie de moi et de se venger de l'affront que lui avait fait mon mari. Et dire que j'étais montée pour rompre avec lui !!!!je dois reconnaitre que je pourrais jamais le laisser.....................
Modifier Supprimer Publié par annickmature il y a 1 heure


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone