Total : 2725
En attente : 9

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (798)
Entre hommes (201)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (234)
A plusieurs (780)
Jeune adulte (123)
Mature (73)
Soumis,soumise (261)
Inclassable (123)

Ejaculation nocturne
Sexe avec mon voisin, ma collège et tous ensemble
Olivier, Aurélie et Annick
Rêve d'échangisme
Dans son lit













Le sauna

Ecrit par Goeri
Parue le 27 juin 2019
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 231 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


J'étais très excité ! À vingt ans on est toujours excité ! j'avais des envies de sexe. Il fallait que je me soulage et me fasse soulager. Je décidais de me rendre un sauna que je ne connaissais pas mais qui avait une bonne réputation. Je regardais bien à droite et à gauche pour être sûr que personne de mes connaissances m'aperçoivent et je pousse la porte d'entrée. Je fus reçu par un homme à la voix féminine mais d'une grande amabilité. "Vu votre âge, c'est la première fois que vous venez ?". J’acquiesçais sans rien dire et il m'expliqua les choix que je pouvais avoir : là, les cabines individuelles, là les cabines à deux, là les cabines avec gloryhole, là le sauna proprement dit pour hommes seuls, pour couples mixtes etc... Il me donna un drap de bain, un préservatif et tendit sa main pour m'indiquer le couloir où je pouvais avoir le choix. Je pris le couloir et choisis une cabine pour me déshabiller. Je rangeais mes affaires dans une petite armoire et je nouais le drap de bain autour de ma taille, le préservatif coincé sur le ventre. Je pénétrais dans le sauna où deux hommes se trouvaient et se déplaçaient dans un brouillard de vapeur. Je pris place sur un banc et essayais de me retrouver dans cette ambiance moite.
Un des hommes vint s'arrêter devant moi et dénoua sa serviette et me dévoila son corps nu. Il était debout et moi assis. Il s'approcha et me tendit son sexe à moitié raide comme pour une invitation. Je lui fis un petit signe approbateur et il me mit son sexe au ras du visage. De mes doigts je le caressais et finis de le décalotter. Aussitôt son sexe se redressa vivement, laissant poindre un gland oblong et bien roulé. Je me mis à le sucer lentement. Elle était bonne sa queue et je me délectais.
La situation n'était pas trop confortable, je me redressais et me pliais en deux pour sucer cette bite délicieuse. Je suçais et caressais cette tige et ses boules, quand je sentis quelqu'un qui me dénoua mon drap de bain, le retira et commença à me caresser les fesses. J'appréciais la caresse. Une main passer par derrière me tripotait le sexe. Soudain, le nouvel arrivant se mit à genoux et m'écartant les lobes de fesses se mit à lécher ma rondelle. Sa langue était douce et furtive. Il léchait mon anus et progressivement fit pénétrer la pointe de sa langue. Moi, je continuais à sucer toujours très excité. Mon lécheur qui avait mis beaucoup de salive sur mon œillet, se redressa et posa la pointe de son gland sur mon ouverture. Je lui fis signe de mettre une capote. Il me quitta donc un instant pour prendre le latex et se l'enfiler. Puis il revint et après avoir remis de la salive il força mon petit trou de son gland. D'un seul coup il me pénétra et franchit la bague, puis, me tenant par les hanches il s'enfonça doucement dans mon ventre. Quand il fut au bout il commença à limer. La petite douleur du début se transforma en plaisir. De toute sa longueur il s’enfonçait et se retirait dans un rythme soutenu. Mais il ne tarda pas à jouir. Je l'ai senti quand il m'a attiré très fort vers lui puis lentement se retira. L'homme que je suçais me fit arrêter ma pompe et m'appuyant sur les épaules pour que je garde la position, il passa derrière moi et m'embrocha pour remplacer le précédent après avoir enfilé une capote. Il me prenait par les épaules et me donnait de grands coups de rein en s'enfonçant au maximum. Mon anus était en feu mais j'étais aux anges. Il déchargea tout son jus dans la chaussette et resta un moment immobile avant de se retirer. Une fois satisfait, il me pria de m'asseoir et il se mit à me pomper vivement. Je ne tardais pas à cracher tout mon jus dans sa bouche. Il rinça bien ma tige ne perdant aucune goutte. Mon anus était éclaté mais j'étais très content de ces délicieux moments.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone