Total : 2794
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (812)
Entre hommes (206)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (237)
A plusieurs (783)
Jeune adulte (125)
Mature (90)
Soumis,soumise (271)
Inclassable (129)

la saint valentin
JE RETROUVE KAMEL POUR UNE PETITE PIPE
la punition
l'apprentissage de Vicky
Une douche avec ma soeur













MADAME AUDE 3

Ecrit par ARCAY
Parue le 18 décembre 2019
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 182 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Dans les deux premiers épisodes, j’ai raconté mes premières rencontres avec Madame AUDE.
Ma candidature avait été validée lors des deux premiers tests et Madame AUDE m’avait envoyé un message pour me le confirmer.
D’autres instructions allaient venir.

Début juin je reçu un nouveau mail :
« Avant ton rendez vous du 10 juin, tu as deux formalités à accomplir : mercredi prochain tu as rendez vous à 18 h chez le docteur MARIN pour une visite médicale. Vendredi soir tu te rendras à 23 heures sur l’aire de stationnement sur la route 163 au kilomètre 92, d’autres instructions te seront données. »

Le mercredi suivant je me présentais au cabinet du Docteur MARIN. J’avais recherché les coordonnées de ce médecin et l’annuaire ne mentionnait que docteur C MARIN ce qui ne m’apportait pas grand-chose.
Le cabinet était dans une maison ancienne entourée d’un jardin.
Un écriteau sur la porte d’entrée indiquait d’entrer sans frapper et d‘aller dans la salle d’attente située sur la droite.
J’étais seul dans la salle d’attente, une pièce triste et peu éclairée,
Je pris un magasine que je feuilletais distraitement.
Il n’y avait aucun bruit et le temps commençais à me paraître long.
Je regardais ma montre, il était presque 18 h 30, je me demandais si Madame AUDE ne me confrontait pas à une nouvelle épreuve.
Perdu dans mes pensées je n’entendis pas la porte s’ouvrir.
« Monsieur veuillez me suivre »
Une grande femme qu’une trentaine d’année, vêtue d’un tailleur strict, se tenait devant moi.
« Je suis le docteur Camille MARTIN et vous avez rendez vous »
Un peu dérouté, je la suivis jusqu’au son cabinet,
La pièce était très classique et on y trouvait tous les instruments classiques des cabinets médicaux.

Elle s’installa derrière son bureau et m’invita à m’asseoir.
« Quel est le but de votre visite »
Pris un peu au dépourvu je lui répondis :
« C’est pour une visite avant embauche »
« Je vois, si c’est pour un CDI il vous faut un examen approfondi » me dit elle avec un petit sourire.
Elle me posa les questions habituelles sur mon âge, mes habitudes alimentaires, mes antécédents médicaux.
« Bien maintenant déshabillez vous, je vais vous examiner »
Pendant qu’elle allait mettre un papier sur la table d’examen, je me mis en slip et en chaussettes.
« C’est un examen complet, enlevez tout »
Elle remarqua que je n’avais pas de poils au sexe.
« Vous vous rasez ou vous pratiquez l’épilation ? »
« Je me fais épiler »
« Très bien c’est plus hygiénique »
Après avoir pris mon poids et ma taille, elle me demanda de m’asseoir sur la table d’examen.
Elle m’ausculta mis me demanda de m’allonger.
Elle me palpa le ventre puis pris ma queue en main et la décalotta.
« Pas de problème en urinant ? »
« Non ça va »
« Je vais vérifier »
Elle ouvrit un tiroir, pris une sonde d’urètre qu’elle lubrifia puis me l’introduisit dans le méat.
Le contact du métal froid me fit un effet curieux et je sentis ma queue gonfler.
« Je vois que c’est normal de ce côté »
Elle me plaqua la queue sur le ventre et m’ausculta les couilles les faisant rouler dans sa main.
« Vos bourses sont sensibles ? »
« Un peu parfois »
Pour vérifier elle les serra dans sa main.
« Rien de bien grave, c’est normal »
« Bien je vais voir la prostate »
Elle releva les étriers et me fit placer les jambes sur ceux ci.
Après avoir enfilé un gant elle me lubrifia la rondelle.
Il me semblait qu’elle s’attardait longtemps sur ma rosette ce qui me fit de l’effet, ma bite grossissait de plus en plus.
Elle introduisit l’index et se me mit à me doigter.
Je sentais mon cul s’ouvrir et elle en profita pour introduire un second doigt.
Ma queue était bien dure.
« Vous pratiquez la sodomie, je vois que le toucher rectal vous fait de l’effet ? »
Je rougissait et avouais que cela m’arrivait.
« Je m’en doutais vous anus est bien souple, je ne porte pas de jugement, chacun trouve son plaisir ou il veut en tout cas rien à signaler du côté de la prostate. »
« Quelle est la fréquence de vos éjaculations ? »
« 3 à 4 fois par semaine »
« Masturbation, avec un homme, une femme ?»
« Masturbation en général »
« Votre sperme est il abondant ? »
« Assez »
« Je vais vérifier »
Elle prit ma bite bien raide et commença à me branler.
Pour me faire jouir plus vite elle me remit deux doigts dans le cul pour me stimuler la prostate.
Elle savait bien y faire et mon foutre se mit à jaillir en abondance.
« C’est parfait, votre sperme est abondant et fluide »
Elle prit une lingette et me nettoya la queue et le ventre.
« Je pense que tout est parfait, je vais donner un avis favorable pour votre embauche. Pour quel travail postulez vous ? »
Je n’allais pas lui dire que je voulais devenir soumis et, pris au dépourvu, je lui expliquais que c’était pour un poste d’homme à tout faire dans une propriété.
A son regard je vis qu’elle était sans doute au courant du genre de travail qui m’attendait.
« Ma visite est terminée mais si vous le voulez bien, je souhaite tester un nouveau soin qu’un laboratoire m’a fait parvenir, ce ne sera pas long, êtes vous d’accord ? »
« Si vous voulez, je ne suis pas pressé »
« Très bien, il s’agit d’un nouveau vasodilatateur destiné à favoriser l’érection. Vous n’avez pas de problème de ce côté mais comme vous venez juste d’éjaculer, le test me permettra de voir si l’érection revient rapidement. »
« D’accord, il s’agit d’un cachet à avaler ? »
« Non c’est une injection d’une crème. Contrairement à ce qui se faisait jusqu’à présent ou il s’agissait d’une piqûre dans la verge, c’est une crème introduite dans l’urètre »
Elle me demanda de me rallonger sur la table d’examen et prit une petite seringue remplie d’un liquide blanchâtre.
Elle saisit ma bite, la décalotta, introduisit le bout de la seringue dans le pénis et vida la seringue.
« Je vais masser un peu pour que la crème pénètre bien, l’effet se fait sentir entre 5 et 20 minutes. »

Effectivement cette crème était efficace, il ne me fallut que quelques minutes pour bander à nouveau.
« L’érection est bien ferme, c’est un très bon produit. Rassurez vous je ne vais pas la laisser comme ça »
Elle remonta sa jupe jusqu’à la taille et baissa son string.
Je pus admirer sa chatte bien lisse que je devinais humide.
Elle monta sur la table et vint s’empaler sur ma queue et commença à onduler sur moi.
Je la laissais faire quelques minutes puis pris les choses en main.
Je me redressais et la fis descendre de la table puis la retournais pour la prendre en levrette.
Elle avait défait son corsage pour que je puisse caresser sa poitrine ferme.
Je me retirais d’elle et présentais ma bite luisante de cyprine sur sa rondelle.
« Va doucement, je n’ai pas l’habitude »
Je pris le tube de vaseline et lui enduisit le petit trou que sentais palpiter sous mes doigts.
Puis je m’enfonçais en elle jusqu’aux couilles et commençais à la ramoner.
En sentant les ondulations de sa croupe je voyais bien qu’elle aimait sentir ma queue dans son cul.
Ma main lui caressait la chatte et le clito tout dur.
Elle gémissait de plaisir et me suppliait de jouir en elle.
Après de longues minutes de ce traitement je lui lâchais un jet puissant dans le cul.

Elle se releva, remit de l’ordre dans ses vêtements et retourna à son bureau pour rédiger le certificat médical.
Je n’avais pas débandé et restais nu devant elle.
En voyant ça, elle revint s’agenouiller devant moi et pris ma queue en bouche pour me faire une fellation.
Elle suçait divinement et bien que j’ai déjà joui deux fois je lui lâchais une nouvelle giclée de foutre dans la bouche.
Ma bite repris un volume normal.
« Ce traitement est efficace, je vais le prescrire à mes clients qui ne bandent plus »
« Voilà votre certificat, j’espère que l’on aura l'occasion de se revoir »
« Moi aussi docteur, à votre disposition »

Le lendemain soir je reçus un mail de Madame AUDE :
« Le docteur MARIN m’a envoyé son compte rendu, tu es apte au service, par contre tu lui a fait l’amour sans mon autorisation, tu sais ce que ça veut dire. 
Pour demain soir tu iras sur l’aire de parking, tu sais qui la fréquente.
En arrivant tu enlèves ton pantalon et ton caleçon qui tu laisseras dans ta voiture et tu vas dans le bois le cul à l’air, je veux que tu te fasses enculer par 10 hommes. Surtout n’essaie pas de tricher, ce sera vérifié. »
Sa demande m’inquiétait beaucoup, non pas que je n’aime pas prendre une bite dans le cul mais dix !

Je passais une mauvaise nuit en pensant à ce qui m’attendais le lendemain. Je ne pouvais pas désobéir sous peine que Madame AUDE me rejette.
J’arrivais sur l’aire de parking quelques minutes avant 11 heures et garais ma voiture un peu à l’écart.
Il y avait pas mal de véhicules stationnés.
Avoir avoir hésité quelques instants, je sortis de ma voiture, retirais pantalon et caleçon et entrais dans le bois.

C’était un soir de pleine lune et il faisait assez clair.
Des hommes qui rodaient dans le bois la majorité avait la queue à l’air.
Au bout de quelques minutes l’un d’eux s’approcha de moi :
« Tu suces ? »
« Oui et si vous voulez, vous pouvez m’enculer »
Je me mis à genoux et pris sa bite déjà tendue dans la bouche.
Je suçais quelques instants, puis il se retira et me fit mettre à quatre pattes, le cul offert.
Après avoir lubrifié ma rondelle il m’embrocha.
Sa bite était fine et il me pénétra sans difficulté.
Il s’activait entre mes fesses en grognant.
Pas très endurant il lâcha rapidement sa semence et se retira.
En me relevant je vis que trois autres hommes étaient en train de nous regarder en s’astiquant.
Je me tournais vers eux et leur fit signe qu’ils pouvaient profiter de mon cul.
Chacun leur tour ils vinrent me prendre. Le troisième avait une bite épaisse et il me fit mal au cul.
J’en avais déjà pris quatre.
Je ne savais pas si quelqu’un m’espionnait pour le compte de Madame AUDE, mais je ne voulais prendre aucun risque et commençais à rechercher d’autres hommes.
Rapidement je tombais sur un petit groupe qui discutait et je vins leur proposer mon cul.
Ils ne firent pas prier et je pris trois nouvelles bites dans le cul.
Lorsqu’ils eurent terminé , je repris ma recherche de nouvelles queues.
J’arrivais vers une groupe de personnes qui faisait un cercle.
Au milieu se trouvait un homme nu tenu en laisse par une femme habillée de cuir.
Il était en train de sucer un noir doté d’une énorme queue et enculé par un petit jeune. 
Je m’approchais, certain de trouver les trois dernières queues qui me manquaient.
La femme s’adressa à moi :
« Mets toi en position »
Elle fit signe à un jeune à la queue très fine de me prendre.
Celui ci ne se fit pas prier pour m’enfoncer son membre dans mon cul offert.
Il était tellement excité qu’il déchargea très vite.
Je restais en position pour prendre au plus vite la queue suivante qui ne tarda pas à arriver.
C’était celle d’un vieux type qui ne bandait pas fort et il eu du mal à s’introduire en moi.
Il eut beaucoup de mal à jouir dans mon cul.
Lorsque je me relevais je vis le colosse noir s’approcher de moi.
Sa queue était bien dure et pointait en hauteur.
Il me prit par les hanches, me retourna et me plia en deux.
Je frémissais en pensant à son énorme mandrin qui allait me pénétrer.
Bien que mon cul ai été distendu par les bites que j’avais déjà reçues il eu du mal à forcer le passage.
Son manche me remplissait et me faisait souffrir atrocement.
Heureusement, il avait été bien préparé par l’autre soumis et il ne put se retenir longtemps.
Lorsqu’il se retira j’avais l’impression que mon cul restait ouvert.
La dominatrice s’approcha de moi :
« Tu as pris tes 10 coups dans le cul ? »
Je la regardais étonné et lui confirmais.
« Madame AUDE va être contente, pour te récompenser tu peux enculer mon soumis »
Elle lui fit signe et se mit à me sucer pour me faire bander.
Il était très doué passant le bout de sa langue sur les couilles et titillant le gland.
Je ne mis pas longtemps à bander.
Il prit alors position le cul bien offert et je présentais ma queue sur ça rondelle.
Son cul était bien ouvert elle je le pénétrais jusqu’au couilles.
Pour nous encourager sa Maîtresse nous cravachait.
Un homme enjamba le soumis et présenta son membre devant la bouche et je me mis à le sucer.
Je profitais un maximum de ce cul béant avant de jouir en longs jets.
Lorsque je me relevais la Dominatrice me dit :
«  Parfait j’enverrai un rapport favorable à Madame AUDE tu peux partir »

Lorsque je rentrais chez moi je pris un longue douche et allais me coucher en pensant à cette soirée et surtout à la suite de cette histoire.

La suite viendra au prochain épisode.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone


"histoire erotique entre femmes""histoire erotique trans""je depucele ma soeur""je depucele ma soeur""recit erotique premiere fois""histoire erotique net""transexuelle histoire""histoire erotique jeune fille""histoire érotique.org""histoire erotique trans""histoire erotique gratuit""sites d histoires erotiques""histoires erotiques net""histoires erotiques net""histoire erotique gratuit""histoire erotque""recit erotique premiere fois""histoire erotik""histoire erotiue""histoire de sexe entre mec""histoires de matures""histoire de sex entre homme""revebebe rasage""histoires erotiques net""histoire erotique premiere fois""histoires de sexe entre hommes""histoire de sexe entre homme""netstory histoire""histoire erotique jeune fille""netstory histoires""histoire d'homme soumis""histoires erotiques net""histoire erotique gratuite""revebebe rasage""histoires erotiques.org""histoire sexe net""récit femme soumise""histoire sexe jeune""histoires erotiques net""recit erotique premiere fois""histoire erotique org""histoire erotique premiere fois""histoires erotiques net""histoire d'homme soumis""recit erotique trans""histoires erotiques net""recit transexuelle""histoire gay mature""histoire erotique net""histoire gay mature""recit erotique mature""histoire sexe gratuit""histoire érotique.org"rabbitfinder"recit erotiq""histoire erotiqye""récit herotique""histoire erotique transexuel""histoire erotique gratuit""histoire de sex hard""histoire de sexe entre mec""histoire gay mature""revebebe rasage""histoires erotiques net""histoire erotque""histoire erotique transexuel""récit herotique""histoire erotique net""histoire sexe jeune""histoire erotique transexuel""histoire sexie""netstory histoires""histoire de sexe entre mec""histoire de sexe entre mec""recit transexuelle""recit erotique premiere fois""recit erotique premiere fois""histoire erotique net""histoire de sex hard""recit erotiq""histoire erotique net""histoire erotique jeune""histoire lesbienne mature""recit erotique mature""histoires érotiques gratuites""netstory histoire""xstory severine"