Total : 2725
En attente : 9

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (798)
Entre hommes (201)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (234)
A plusieurs (780)
Jeune adulte (123)
Mature (73)
Soumis,soumise (261)
Inclassable (123)

Ejaculation nocturne
Sexe avec mon voisin, ma collège et tous ensemble
Olivier, Aurélie et Annick
Rêve d'échangisme
Dans son lit













Ma rencontre avec Jérémy

Ecrit par Nickie
Parue le 13 08 2019
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 271 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Jérémy est un jeune homme avec qui j'ai correspondu plusieurs fois sur xhamsters et nous avons convenu d'un rdv.

Travaillant avenue Jean Jaurés à un arrêt de sa station de métro, je pris le métro B à Jean jaurés et me trouvais à l'heure prévu à la station métro Debourg à Lyon 7éme où je rencontrais pour la première fois Jérémy, grand jeune de 22 ans de 1m86 pour 83 kg, un vrai athléte au visage poupin, et comme il me l'avait indiqué il portait, pour que je le reconnaisse une paire de lunettes de vue rouge et était vétu d'un jean's et d'une chemise à fleurs....c'est vrai que je me sentais un peu géné devant ce jeune homme qui aurait pu être mon fil voire plus mais lui su rapidement me mettre à l'aise en me disant simplement
-"ne craint rien Annick j'ai envie de toi et l'écart d'âge n'a aucune importance, tu me plais ainsi et de te voir devant moi m'excite encore plus et je te trouve encore plus désirable que sur les photos que tu m'as envoyées"......
Nous avons discuté de choses et d'autres dans la station et une fois dehors, il me conduisit jusqu'à chez lui, dans on immeuble située pas très loin. Il ne cessait de me regarder et moi de même.

Arrivés devant chez lo, je ressentis en moi comme une excitation sensuelle, je ne savais plus quoi faire le suivre ou fuir, car je me sentais bien vieiIla à ses cotés mais sans trop réfléchir je le suivis, il me fit entrer dans son allée et appela rapidement l'ascenseur, je me sentais petite à ses côtés, moi qui ne fait que 1m68 mais Jérémy n'en avait cure, son regard se portait sur mon visage et surtout sur ma poitrine qui déformait le t-shirt que je portais, une fois à l'intérieur de l'ascenseur il appuya sur son étage le 4éme et me collant contre la cabine il m'embrassa à pleine bouche et ses mains placées sous mon maillot découvraient ma lourde poitrine qu'il tripotait avec fougue........ ......

-"C'est vrai Annick que tu as de gros seins et j'aime çà, je vais me régaler et toi aussi tu vas voir ................

L'ascenseur s'arrêta à son étage et il me fit vite pénétrer chez lui. Je me retrouvais dans studio, un vraie garçonnière et neu pas le temps de souffler qu'une fois la porte refermée, il me roula plusieurs pelles nerveuses tout en retirant ses lunettes et en otant les miennes.......ses mains avaient relevé mon t'shirt et en voyant les globes de mes mamelles il eut une érection que je sentis bien au niveau de mon entre-cuisses, il dégrafa mon soutien-gorge blanc et vit apparaitre devant ses yeux éblouis mes mamelles flasques, lourdes et pendantes qu'il s'empressa de peloter énergiquement avant que je lui apprenne que mes seins aimaient la douceur et j'étais très sensibles du coté mamelle puis calmant son hardiesse il porta sa bouche sur mes tétons qu'il téta comme un nouveau né. Pendant ce temps tout en me déshabillant rapidement il se mit nu également et s'allongea à mes cotés, ses mains et ses lévres toujours attirées par mes seins, il me pelota longuement et je sentais que sa queue nerveuse me portait de petits coups saccadés contre les cuisses, il ne pouvait en contrôler les soubresauts tant il avait envie de moi et pour en calmer l'ardeur je me positionnais à sa hauteur et lui offrit une fellation délicate, je sentais Jérémy se délasser et pousser de petits gémissements de bonheur.

Sa queue bien proportionnée avait des couilles bien pleines et je savais que j'allais être aux anges lorsqu'il allait me pénétrer...Il se retourna un peu et se positionna sur moi pour un 69 qui s'annonçait et qui fut torride. Je dois avouer que jamais ma chatte, qui a connue pas mal d'hommes avides de me baiser, m'a été dégustée, sucée, léchée comme me le fit Jérémy......il ne m'avait pas menti lorqu'il me disait, par nos messages envoyés que je lui plaisais, je le sentais bien à ce qu'il me faisait, je resserais mes cuisses contre sa tête afin de lui offrir mon sexe, mon minou à dévorer, il en aspirait la cyprine qui coulait un peu, je jouissais pas mal rien qu'en ce qu'il me faisait là......Q'est-ce que celà allait être lorsqu'il me pénétrerait....Ne pouvant se retenir il éjacula dans ma bouche et pris un malin plaisir à me faire avaler sa jeune semence........Que je dégustais à mon tour avec grand plaisir......

Il se mit à mes cotés, ses mains toujours attirées par mes seins et me les pelota longuement en en faisant la totale découverte sous tous les facettes.... puis se placa sur moi et moi d'instinct j'écartais les cuisses lui offrant libre accés à ma chatte et je sentis sa belle et jeune queue pénétrer lentement en moi, je poussais à mon tour un gémissemenst empli de bonheur de sentir, moi qui ai 60 ans, un corps de 22 ans avoir envie de me faire jouir comme il allait le faire...........sa bouche collée à la mienne, sa langue épaisse s'engouffra dans mon palais et tout en me mangeant la bouche, je ne trouve pas d'autres termes!!!!, il me laboura la chatte avec une cadence effrénée comme seuls les jeunes hommes peuvent offrir.........il y avait bien longtemps que je n'avais été secouée de la sorte, mes gémissements jouissifs se transformèrent petit à petit en gémissements plus sonores, j'avais peur que des voisins nous entendent mais il me fit savoir qu'en Août beaucoup était en vacances et que je n'avais pas à retenir ce qui lui faisait plaisir d'entendre et qui semblait lui donner encore plus de tonus......Je dois dire qu'il me défonçait la chatte à une cadence presque infernale tant il avait envie de moi, le lit dansait sous ses coups de boutoirs, je n'étais entre ses bras qu'une vieille poupée dont il prenait plaisir à faire jouir à fond......................

Après éjaculation, il se mit à mes cotés, avons récupéré, (lui plus vite que moi !!!!(.... en discutant de choses et d'autres puis me reprit dans la même position un seconde fois qui dura plus longtemps. Pour ensuite me prendre en levrette d'une manière toujours aussi féroce bien que courtoise, je sentais son sexe comme fier de posséder une maman comme il aimait à me rappeler puis pour terminer la soirée dont les heures avaient défilées à grande vitesse, il me prit au "petit" en faisant très attention à pas me déchirer l'anus.......

Voilà ce qui s'est passé mi-août entre Jérémy et moi et je ne le regrette pas.




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone