Total : 2725
En attente : 9

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (798)
Entre hommes (201)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (234)
A plusieurs (780)
Jeune adulte (123)
Mature (73)
Soumis,soumise (261)
Inclassable (123)

Ejaculation nocturne
Sexe avec mon voisin, ma collège et tous ensemble
Olivier, Aurélie et Annick
Rêve d'échangisme
Dans son lit













Rencante a la plage naturiste

Ecrit par corinne
Parue le 27 juillet 2019
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 570 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je me prénomme Corinne, j’avais 17 ans a cet époque et personne dans ma vie J’étais avec mes parents à la plage.naturiste a la turballe un samedi après midi , j’ai vécu l’aventure que je vais vous décrire avec l’accord de mes parents. Un samedi après-midi, alors que nous faisions de la bronzette sur la plage naturiste, moi tous nus et mes ^parents aussi, un mec assez jeune dans les 30 ans est venu s’installer près de nous. Je l’observais derrière mes solaires. Il matait ma poitrine et mes fesses, mes parents s’en est aperçu : « Je crois que tu as fait une touche me fille ! »

J’ai commencé à me passer de la crème solaire en insistant bien sur mes petit seins. mon père m’a installée sur le ventre et s’est occupé de mon dos, de mes cuisses, que j’ai écartées. Discrètement, mon père a passé ses doigts pour caresser ma fente. « Tu mouilles » m’a-t-il chuchoté. Sans répondre, je me suis levée, j’ai pris ma serviette et j'ai ordonné à mes parent de n’attende ici ..

J’ai jeté un regards avec un sourire gentil au mec et pris la direction des dunes. Je me suis retournée, j’ai vu qu’il me suivait. J’ai trouvé un coin tranquille dans les dunes a l’écart des regard et me suis allongée sur ma serviette et mes jambes en V pour qui voir mon minou Je l’ai entendu arriver. Il s’est approché de moi et m’a dit, comme ça : « Vous faites de l’intégral. Moi aussi, ça m’arrive. Je peux m’installer ? – Bien sûr ! » Il s’est allongé. Il était très charmant et bien monté en bite. Il bandait à moitié.

Allongé sur le dos, il s’est tourné vers moi en faisant émerger son gland. Il s’est branloché gentiment. Sa queue me fascinait, je le regardais faire. Son engin m’invitait à le rejoindre. Je n’en avais jamais vu d’aussi grosse en fait. Sa bouche a pris la mienne, sans un mot. Sa main a caressé mes petit seins, mon dos, mon ventre. Elle s’est insinuée entre mes cuisses, a trouvé mon clitoris qu’elle a doucement caressé. Ce mec était très doux. Ses doigts ont repris leur investigation vers mon vagin. J’ai écarté les cuisses pour l’inviter à aller plus loin. Un doigt s’est faufilé dans mon anus. J’ai masturbé sa longue et grosse bite.

Nous nous sommes mis à l’aise en 69. J’avais grand peine à faire entrer son gigantesque phallus en entier dans ma bouche. Je le léchais abondamment pour que ça passe. Sa langue fouillait ma chatte, pénétrait mon intimité au plus profond, excitait mon clito. Son doigt faisait des va-et-vient dans mon cul. J’étais comme folle.

Je l’ai invité à venir entre mes cuisses et j’ai guidé sa grosse bite. D’un coup de reins, il m’a prise. J’ai poussé un petit grand cri car je n’étais pas habituée à un tel diamètre. ll m’a baisée longtemps en passant mes jambes sur ses épaules pour aller plus loin en moi. Je sentais que j’allais jouir et lui aussi. Nos bouches se sont rejointes. Il a accéléré la cadence et nous avons joui à l’unisson. Nous criions notre plaisir.

Nous sommes restés ainsi, collés par la sueur, pendant un bon moment. Je me suis aperçue que, près de nous, là, derrière les tamaris, plusieurs hommes nous observaient, la bite à la main. Le mec (qui s’appelait Sam) m’a rassurée : « Ce ne sont que des voyeurs, ils ne sont pas dangereux. » À eux : « Le spectacle est fini les gars ! » Nous nous sommes remis en chemin pour la plage. J’ai déposé un dernier baiser sur ses lèvres. « Je vais rejoindre mes parents. Merci, c’était bien ! »

Mes parents m’attendait, étendu au soleil. Il son compris qui ce venait de se passer. Sans un mot, je suis allée me baigner dans la mer. Le soir, Mes parents on voulu que je leur raconte ma petite aventure dans les dunes. Ça les çà beaucoup excité.(OUI) Il son fait l’amour l'amour devant moi comme des bête féroce ! Bises !


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone