Total : 2745
En attente : 3

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (801)
Entre hommes (204)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (234)
A plusieurs (781)
Jeune adulte (123)
Mature (77)
Soumis,soumise (261)
Inclassable (126)

Hubert 1
Hubert 2
Le première fois dans mon lit
Empale toi sur le mat de ta frégate Christian
Annick reviens enfin dans mon lit













Stage d'esthéticienne 2. Première semaine de stage

Ecrit par Marion
Parue le 16 octobre 2019
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 62 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Après une semaine durant les vacances de Noël, pour me tester, je me suis présentée sur mon lieu de stage le mardi, l’institut étant fermé le lundi, et Lorène m’a présenté aux deux esthéticiennes qu’elle emploie, Tatiana et Nathalie.

Ma première journée a consisté à faire des soins visages, des manucures et des poses d’ongles. A tour de rôle, quand on avait terminé un soin, on se retrouvait à l’accueil pour les prises de rendez-vous et les paiements effectués par les clientes une fois les soins finis.

J’ai vu sur l’ordinateur que ce premier jour il y avait deux épilations intégrales hommes prévues. Enfin de matinée un homme d’une quarantaine d’années a poussé la porte de l’institut. Tatiana l’a dirigé vers une cabine à l’arrière. Elle est revenue et a papoté avec Nathalie durant quelques minutes avant d’aller faire ce soin que je n’avais jamais fait même si je sais bien que de plus en plus d’hommes se font épiler le sexe et l’anus, ce que Lorène avait confirmé. J’étais en train de poser des ongles quand le téléphone a sonné. J’ai répondu et un homme a pris rendez-vous pour une épilation maillot intégrale. J’ai noté le rendez-vous dans l’ordinateur.

Le lendemain, j’ai eu l’occasion d’épiler trois femmes, bras et aisselles pour l’une, jambes et aisselles pour une autre, sourcils et le dessus-de la lèvres-supérieure pour un léger duvet disgracieux pour la troisième.

En fin de d’après-midi, une cliente est arrivée pour son épilation maillot et Lorène est allée en cabine avec elle. Deux minutes après elle est revenue et m’a dit de venir avec elle pour assister à l’épilation.

- Madame sait que tu es stagiaire et ne voit aucun inconvénient à ce que tu assistes et participe à son épilation.

Je l’ai remerciée mais elle m’a dit que j’étais là pour mer perfectionner et qu’il fallait en profiter.

La dame devait avoir 45 ans, une femme avec un très beau visage. Bien faite mais avec un petit ventre tout mignon. Bref, une femme comme les 99,9 des femmes que l’on croise, à des années lumières filles anorexiques qui défilent lors des défilés de mode.

Lorène m’a dit :

- A l’école, tu épiles régulièrement le maillot, tu sais donc le faire, je veux simplement que tu vois comment cela se passe ici, afin de savoir comment je veux que tu travailles.
- Bien madame.

Elle a commencé par talquer le pubis et le sexe de la dame. Ses mains passaient et repassaient sur l’entrejambe de la dame qui écartait ses jambes au maximum. Puis elle l’a épilée. Après le pubis et le sexe ce furent les fesses et le sillon inter-fessier car elle avait pas mal de poils à cet endroit.
Toujours couchée sur le ventre, la cliente eut droit à une huile apaisante répartie sur ses fesses et entre elles. Je pouvais constater que Lorène passait généreusement les mains sur les fesses et l’anus. Ensuite ce furent le pubis et le sexe de la dame qui eurent droit à une tout aussi généreuse séance d’huile apaisante. J’ai trouvé que les mains de Lorène s’étaient attardées très (trop ?) longtemps sur les parties épilées, mais ce n’était peut-être qu’une impression. Cette dame était vraiment très sympathique et m’avait posée mille et une questions sur mes études, mes souhaits quant à l’après-études.
Après avoir payé, la dame prit un nouveau rendez-vous pour sa prochaine épilation.

Lorsqu’elle fut partie Lorène m’emmène dans le petit local. Nous prenons un café et elle me dit :

- La règle d’or est de ne pas d’avoir peur et de ne pas faire de manières. On doit être à l’aise de façon à mettre la cliente en confiance pour qu’à son tour elle soit parfaitement à l’aise. Il ne faut pas oublier qu’il n’est pas facile pour certaines personnes de se retrouver jambes écartées devant une esthéticienne. Épiler un sexe implique qu’on le touche sinon il ne faut pas venir se faire épiler, si bien que tu fais ce que tu as à faire, sans te poser de questions. Hélène (nom d’emprunt) est cliente depuis mes débuts. Voilà bientôt 25 ans que je l’épile.
- D’accord, mais comment faire avec une nouvelle cliente, qui vient pour la première fois ?
- Avec une nouvelle cliente, c’est une question de feeling. Tu dois « sentir » la personnalité de la dame, d’abord la mettre à l’aise, puisqu’ elle ne te connaît pas. Tu exerces ton métier, et tu dois bien le faire. Il y a des gestes à faire et tu les fais, je le redis, sans te poser de questions. Bien sûr l’épilation maillot est toujours particulière parce les clientes et les clients te montrent ce qu’ils ont de plus intime, de plus personnel : leur sexe. Nous faisons un métier où pour toute une série de soins, la nudité est la norme, la vue d’un sexe est inévitable. Si une esthéticienne a un problème avec ça, qu’elle change de métier. Je te l’ai déjà dit, je comprends que les stagiaires ne veuillent pas épiler les hommes et je respecte cela, je ne veux pas les brusquer ou les mettre mal à l’aise, le travail ne serait pas bien fait et le client serait mécontent. Donc jusqu’à présent mes stagiaires n’épilent pas et ne massent pas les hommes.
Ceci dit, jouer les vierges effarouchées n’est pas la solution c’est même une grave erreur parce que personne ne sait de quoi l’avenir est fait. Tu peux très bien te retrouver dans un institut où la patronne t’obligera à épiler des hommes sinon tu seras priée d’aller voir ailleurs. Et si tu te mets à ton compte, pourquoi refuser les hommes. C’est une clientèle de plus en plus importante. Et ils te permettent de mieux gagner ta vie encore. Moi, je pense sincèrement que les hommes peuvent aussi avoir tous les soins qu’ils désirent, comme les femmes. Et entre nous soit dit j’aime les sexes épilés, qu’ils soient féminins ou masculins. Mon mari est épilé.

Cette première semaine s’est écoulée incroyablement vite. J’ai eu l’occasion de pratiquer différents soins et j’ai pu constater que cet institut fonctionne du tonnerre avec une grande clientèle, très variée. Cela va des adolescentes (la plus jeune a 11 ans et vient avec sa maman) à la plus âgée qui a 78 ans.
Tous les jours j’allais faire mon stage avec le plus grand plaisir car je m’étais sentie immédiatement bien acceptée et intégrée à l’équipe, tant par Lorène que par les deux esthéticiennes avec lesquelles le courant passait super bien.

Le samedi après-midi, à la fermeture à 16 heures, Lorène m’a demandée si je pouvais venir le lundi même si c’est le jour de fermeture. Elle souhaitait que je la masse et que je l’épile, façon pour elle de tester mla façon dont je m'y prenais.
J’ai évidemment accepté dans la mesure où je voulais montrer ma bonne volonté. Je n’aurais pas à pas à le regretter, mais je ne le savais pas encore.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone