Total : 2745
En attente : 3

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (801)
Entre hommes (204)
Entre femmes (72)
Transexuelle (69)
Premiere fois (234)
A plusieurs (781)
Jeune adulte (123)
Mature (77)
Soumis,soumise (261)
Inclassable (126)

Hubert 1
Hubert 2
Le première fois dans mon lit
Empale toi sur le mat de ta frégate Christian
Annick reviens enfin dans mon lit













Stage d'esthéticienne 4. Troisième semaine, interrogations et réponses

Ecrit par Marion
Parue le 16 octobre 2019
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 47 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


La troisième semaine de stage commence. Je commence à trouver mes marques. L’ambiance est chaleureuse et les Tatiana et Nathalie sont vraiment très sympathiques, je les apprécie beaucoup et c’est réciproque.
Le travail prévu pour cette semaine prévoit, comme je le constate en compulsant l’horaire de la semaine, beaucoup d’épilations de tous types et des massages.
Une question me brûle les lèvres suite au massage que j’ai fait à Lorène et où elle a écarté ses jambes au maximum, comme une invitation. Je la pose à Tatiana.

- Quand on masse les femmes, doit-on aussi leur masser le sexe de façon plus intime, ou pas du tout ?

Tatiana me regarde, pas surprise du tout :

- C’est la grosse question qu’on se pose toutes quand on commence le métier et qu’on se retrouve devant une cliente. Cela dépend de qui tu masses. Je te dirais qu’avec certaines femmes, la réponse est oui, avec d’autres, c’est un non catégorique. Cela dépend des femmes.
- D’accord, mais comment sais-tu ce que tu peux faire ? Comment sais-tu à quel type de cliente tu as affaire ? Comment sais-tu si tu peux aller plus loin, si la cliente attend que tu ailles plus loin ?
- Il faut d’abord que les femmes viennent régulièrement se faire épiler ou masser, ce qui est en bien sûr très souvent le cas. On a une clientèle fidèle. Plus elles viennent plus tu les connais, plus tu les connais, plus tu sens ce qu’elles attendent, ce qu’elle sont prêtes à accepter, ce qu’elle te font comprendre par leur regards et attitude. En général elles te donnent un signal que tu comprends clairement.
- Quel signal ?
- Elles écartent bien les jambes, certaines gémissent un peu quand ta main passe sur leur chatte, d’autres te disent « C’est bien agréable», d’autres encore te regardent avec un petit sourire ou te font un petit signe de la tête. C’est le règne du non-dit et je comprends que tu redoutes de commettre un geste ressenti comme déplacé. Il vaut mieux être prudente que téméraire, ne te tracasse pas, la cliente qui veut un peu de douceur te le fera comprendre clairement.
C’est vraiment une question de feeling. Cela s’acquiert avec le temps.
On a évidemment des clientes de longue date qui n’écartent pas vraiment les jambes, qui ne manifestent rien de spécial après que ta main ait touché subrepticement leur sexe. Si elles ne réagissent par, alors tu laisses tomber et tu n’insistes surtout pas.
- Tu crois que cela se fait aussi dans les autres instituts ?
- Je ne sais pas si cela se fait partout, mais certaines de mes anciennes copines d’école avec qui j’ai gardé le contact ont été confrontée à cette même situation lors des massages et des épilations et agissent donc en conséquence. Il faut te dire que certaines femmes aiment le massage et réagissent plus que d’autre. Question de tempérament et de confiance en elles et en nous.
Mais Lorène va t’expliquer tout cela. Ne lui dis pas qu’on en a déjà parlé. Fais l’innocente. Laisse-lui cette le plaisir de te mettre au courant.

Cette troisième semaine, j’ai fait les épilations aisselles, bras, jambes etc., des soins visages, des manucures, des poses d’ongles.
Pour les épilations maillot et les massages, j’ai assisté Lorène. Elle disait aux dames que j’étais en stage, qu’elle me formait et leur demandait toujours si elles voyaient un inconvénient à ce que j’assiste aux séances. Une seule dame a refusé.

Rien de spécial à dire pour les épilations maillot. Elle talquait bien le bas ventre et le sexe et ensuite l’anus et à la fin l’huile apaisante était appliquée avec générosité, visiblement pour le plus grand plaisir des dames. On a eu quelques dames qui étaient de récentes clientes. Dans ce cas, Lorène était beaucoup plus réservée. Elle ne se gênait pas pour toucher le sexe lors des massages mais sans s’y attarder, sans en avoir l’air puis recommençait un peu plus tard, exactement comme je l’avais fait quand je l’avais massée le lundi.
Comme Tatiana me l’avait dit, certaines de ces dames qui ne venaient que depuis peu de temps, ont pourtant bien écarté leurs jambes. Alors Lorène a passé ses mains un peu plus intensément et un peu plus longuement sur leur chatte. Il y a fort à parier que ces dames ont donné un premier signal qui devra être confirmé lors des leurs prochains passages.

Le samedi, dernier jour de la semaine, je suis la dernière employée à quitter l’institut. Lorène me fait la bise et me souhaite une excellent weekend. Je ne sais pas ce qui me prend, je lui dis :

- Si vous voulez, lundi je peux venir vous masser.

Elle me regarde et me dit :

- C’est ton jour de congé.
- Oui, je sais mais je suis libre mais j’aime bien faire des massages, et en plus cela me permettra d’améliorer ma technique.
- La semaine prochaine, tu accompagneras Tatiana et Nathalie. Tu les observeras en train de masser les clientes.
En outre il y a quelques épilations maillot hommes prévues ainsi que cinq massages d’hommes. En guise d’information et de formation, tu pourras peut-être assister à l’un ou l’autre de ces soins, pour voir comment on procède. Sauf si tu refuses. Je te le redis, aucune obligation pour toi de t’occuper des hommes, tu es stagiaire et les stagiaires ne sont pas concernées par les hommes. Mais j’ai cru comprendre que tu n’avais pas d’a priori.
- C’est exact, autant tout apprendre puisque j’en ai l’occasion, on n’apprend jamais assez.
- Bravo, Marion, tu as vraiment une belle mentalité. Ta façon de penser me plaît énormément.

Le week-end se passe et j’attends impatiemment le lundi pour masser Lorène.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'erplunch.ru

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


erplunch.ru vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !



Online porn video at mobile phone